Ovocytes glacés

Congélation-Ovocytes-Apple-Facebook-Fargetton

Les ovocytes glacés: une friandise proposée par Apple et Facebook pour appâter des employées femmes. Dessin: Marine Fargetton

Apple et Facebook ont récemment annoncé qu’ils allaient prendre en charge partiellement (mais de manière non négligeable : à hauteur de 20 000 dollars) la congélation d’ovocytes de leurs employées désireuses de repousser leur grossesse.

Microsoft et Google seraient apparemment également dans la course pour la mise en place de cette « aide ».

Plusieurs entreprises du milieu des technologies sont confrontées à la problématique d’un personnel majoritairement masculin. Aussi nombre d’entre elles se lancent dans des programmes visant à rendre leurs postes plus attractifs pour les femmes. Google propose par exemple certains avantages de flexibilité quant à l’emploi du temps des jeunes mamans, d’autres sociétés des places de parking réservées ou encore un nombre impressionnant de salles de lactation[1].

Mais avec cette nouvelle « offre », il semble que l’on soit passé du service avantageux à une intrusion dans la vie privée qui ressemblerait plus à une menace de la part d’un employeur.

 

« Nous finançons vos grossesses à retardement ! »

La belle aubaine ! Si vous souhaitez de l’avancement, vous savez ce qu’il vous reste à faire : mettez votre vie privée entre parenthèses pour un temps, et c’est nous qui payons ! Tout bénef’ !

Vu les montants exorbitants des interventions en question, l’investissement ressemble à un pari sur le long terme. Une femme aux ovocytes congelés ne serait pas pressée d’avoir ses enfants tout de suite et serait une plus-value pour la rentabilité de l’entreprise. Exit les congés maternité à répétition et absences dues aux futures rougeoles et autres sorties d’école.

Maternite-Tardive-Travail- Fargetton

La carrière ou les enfants, deux choix de vie incompatibles? Dessin: Marine Fargetton

 

Un peu court ?

Certaines disent en effet qu’il s’agit d’une révolution pour la liberté des femmes qui favoriserait la réussite de leur carrière sans contrevenir à leur désir d’enfant… réalisable plus tard.

Il serait alors judicieux d’interroger l’employeur en question si des dédommagements ultérieurs sont également envisagés concernant les complications liées aux grossesses tardives. Celles-ci sont en effet beaucoup plus à risque tant pour la mère que pour l’enfant. ..

Sans compter que cette technique est loin de garantir une naissance à coup sûr [2] : l’ovocyte décongelé puis fécondé in vitro est ensuite réimplanté. Comme le savent de nombreux parents entreprenant une PMA (procréation médicalement assistée), plusieurs essais sont généralement nécessaires et pas toujours fructueux.

Est-ce vraiment le modèle à promouvoir ?

Mais encore une fois, une femme décidant de le choisir pour elle-même est libre. Que cela soit son employeur qui le lui offre… devient assez vicieux!

 

 

[1] Etude intéressante concernant les avantages proposés aux femmes par différentes entreprises basées aux Etats-Unis : http://www.afmd.fr/documents/Benchmark%20USA%20-%20Pr%C3%A9sentation%20Mise%20%C3%A0%20jour%20-%2004.11.2010.pdf

[2] http://sante.lefigaro.fr/actualite/2013/01/25/19751-mettre-ses-ovocytes-cote-avantages-limites

 

Ceux qui sont pour : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1251157-congeler-les-ovules-des-salariees-facebook-et-apple-font-avancer-l-egalite-hommes-femmes.html

 

Ceux qui sont contre : http://www.numerama.com/magazine/30932-facebook-et-apple-aideront-a-congeler-les-ovocytes-stop-ou-encore.html

 

The following two tabs change content below.
marinefargetton
Je vous propose à travers mes dessins aquarellés de jeter un regard sur l'actualité, mais aussi de sourire autour de quelques anecdotes inspirées de la vie quotidienne. La vie de famille, les voyages ou encore les découvertes scientifiques sont mes thèmes de prédilection: j'espère que vous apprécierez!
marinefargetton

Derniers articles parmarinefargetton (voir tous)

10 Commentaires

    1. Merci Larissa!
      Cela ressemble effectivement un peu trop à une proposition malhonnête à mon goût. Certains y voient une avancée pour les femmes pouvant ainsi favoriser leur carrière puis avoir des enfants. J’ai plutôt peur qu’il ne s’agisse d’une forme d’escroquerie, rien ne sera plus possible pour ces femmes si leurs ovaires congelés ne remplissent pas leur rôle convenablement dans le futur…

  1. Il faut bien se rendre compte que les gens de la Silicon Valley ont bien un projet politique pour le monde. Je finis par adhérer très largement aux critiques de Yvegeny Morosov..
    Pas plus tard qu’hier , une amie employée de banque m’expliquait comment elle était discriminée dans son travail pour avoir enchaîné deux grossesses en 1 an et demi. La banque ne cesse depuis lors de la transférer d’agence en agence…

    C’est sûr qu’un tel projet serait parfait pour cette banque , n’est-ce pas? Il ne manquerait plus qu’il s’universalise. Je ne vois vraiment pas en quoi cela contribue à l’émancipation des femmes. Au final du compte, elles restent l’objet d’une administration politique décidée en amont par les hommes…
    Excellent billet @Marnie

    1. Merci Serge!
      Le coup du placard est bien connu des jeunes mamans dans l’entreprise. Mais « les gens de la Silicon Valley » nous avaient pourtant habitué à mieux! Allongement du congé maternité (pour les deux parents), crèche dans l’entreprise, salles d’allaitement, voire même repas livrés à domicile pour les jeunes mères (un poil gadget je l’admets mais l’intention reste belle)… Bref! Tout semblait pour le mieux dans le meilleur des mondes et leur projet de mettre à l’aise les femmes en conciliant leur vie personnelle et professionnelle au mieux me paraissait des plus louables.
      Alors avec cette proposition… Un faux pas?!
      Cela dit il faut croire que cela remplit de satisfaction certaines femmes… Aussi peut-être répondent-ils aux attentes des femmes… aussi différentes soient-elles les unes des autres?

  2. Joli billet ; tu as fait une belle analyse de cette situation.
    Moi je ne soutiendrai jamais ce projet, c’est du délire ça! Toutefois ça se répandra dans le monde, j’en ai le sentiment, et c’est dommage. Marine, tu as évoqué les risques et c’est vraiment pas négligeable ; que les progrès scientifiques soient utilisés pour encore augmenter le risque l’on voudrait supprimer, c’est ridicule. l’irrégularité du fonctionnement de la femme à un âge avancé et beau d’autres facteurs font qu’il y a grand risque pour non seulement l’enfant mais la mère aussi ; les statistiques l’ont montré (malheureusement je n’en ai pas à porté de mains pour illustration), mais lorsque le profit se mêle à toute chose on souvent a peu de considération pour l’avenir. C’est l’approche de l’ère de la conception des êtres humains les moins résistants!

    1. A l’origine, la congélation d’ovocytes étaient, je crois, utilisée pour permettre aux femmes déclarant un cancer que le traitement risquait de rendre stériles de conserver leurs ovaires et d’avoir des enfants une fois soignées. Dans ce cas très bien! Mais lorsqu’on étend la pratique à toutes, on favorise effectivement l’augmentation des risques liés aux grossesses tardives, comme tu le dis si bien..
      Mais le meilleur est effectivement que ce soit l’employeur qui en profite en passant pour retarder les maternités de ses employées!

  3. Bel article.Je déduis de cette mesure envisagée par ces géants qu’a priori les grossesses sont une menace pour la rentabilité du travail. Pour moi c’est de l’abus parce qu’ils obligent la femme à renoncer au droit de disposer librement de son corps au nom des interets professionnels.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *