Ramasse-noisette

Je vous propose ce matin un coupe-faim.
Pour ceux qui cherchaient à se dégoûter de la célèbre pâte à tartiner, voici un reportage édifiant diffusé le 2 octobre 2014 sur la chaîne de télévision Arte. Il montre le travail d’enfants d’une dizaine d’années comme saisonniers ramassant des noisettes (principalement vendues à d’importantes firmes telles Ferrero). Travaillant dix heures par jour le dos courbé et soulevant d’énormes sacs de noisettes, ces enfants sont déscolarisés plusieurs mois par an.
Vous admirerez à la minute 14 du reportage la belle défense du représentant de Ferrero, parfaitement au courant de la situation!
C’est ainsi que la publicité de Nutella prend tout son sens, en effet « il en faut de l’énergie pour être un enfant ».

Nutella-Enfant-Kurde-Ramasseur-Noisettes
Arte_turquie_noisettes-ameres

 

The following two tabs change content below.
marinefargetton
Je vous propose à travers mes dessins aquarellés de jeter un regard sur l'actualité, mais aussi de sourire autour de quelques anecdotes inspirées de la vie quotidienne. La vie de famille, les voyages ou encore les découvertes scientifiques sont mes thèmes de prédilection: j'espère que vous apprécierez!
marinefargetton

Derniers articles parmarinefargetton (voir tous)

15 Commentaires

        1. Ah, en revanche je maîtrise mes bases de mythologie et je connais ce mythe!! J’ai un bon point? Par contre d’après ce que je lis de ton lien, on devrait être heureux de son sort, aussi absurde soit-il, pour apprécier sa vie? Je ne suis pas sure de pouvoir faire le rapprochement avec ces enfants. Peut-être te comprends-je mal..

          1. l’absurde de la situation… et je ne pense pas que meme chez Camus on doivent en être heureux. En fait , ton dessin est vraiment trÈs révélateur d’une situation absurde… c’est ça que je voulais dire… 🙂
            bises !!!

  1. J’aime ce petit post humoristique-dénonciateur. Il prouve encore une fois qu’un petit dessin vaut parfois mieux qu’un long discours. Bravo à toi, même si je t’ai détesté d’avoir ternie ma relation avec mon pot de Nutella…!

    1. Merci (et désolée) Pascaline! Si tu veux que j’enfonce le clou, il parait aussi que c’est bourré de perturbateurs endocriniens: bref que du bonheur du début à la fin. Euh… sinon on se l’organise quand cette fondue Nutella (histoire de terminer une bonne fois pour toutes nos fonds de pot qu’il nous reste dans nos placards)?

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *